De douces mélodies, de forts attraits et beaucoup de curieux signalent la présence de créatures inattendus…

C’est impossible comprendre les innombrables sons qui on peuvent écouter dans le , mais nous pouvons mémoriser du moins les tons les plus agréables de la et reconnaître les sauvages.
Dans la recherche scientifique beaucoup de fois les chants des animaux viennent utilisés pour en vérifier la présence: le permet de sauvoir que dans cette zone déterminée il y a d’éspeces qui nous n’aurions pas la possibilité autrement de voir.
Les cherchent de bien mémoriser les chants, les sons et les pour identifier les éspeces qu’ils veulent photographier.
Et quand nous avons envie de nous détendre, de respirer à pleins poumons et de dégourdir les jambes, les chants des deviennent une harmonie inoubliable qui nous accompagne toutes les saisons.
Quand j’était enfant, ma grande-mère aussi m’a enseigné à me rassérenér: pour bien dormir, j’imaginait les chants et les parfums de la !!!
De nos jours, dans ce monde distrait où la nature est bien souvent refusée, maltraitée et offensée, il y a beaucoup de gens qui s’émotionnent quand  écoutent le brame des , les hurlements des , le chant d’une ect…

“Connaître pour respecter”

C’est fantastique savoir reconnaître les appels de la forêt, au contraire si nous ne les comprendons pas, de peurs héréditaires peuvent éclater en nous .
Comme guide naturaliste, il arrive sauvent que je me trouve dans la nature avec quelqu’un qui ne connaît pas les habitudes des animaux et c’est très facile qu’ils sursautent de peur à tous les !!!!
La peur peut avoir le dessus si on ne comprendre pas la nature et ses bruits.
C’est merveilleux quand je reconnaîs le chant des oiseaux et je sais les noms des plantes quand je les vois!!!!  .
Le , la drenne, le , la , ou l’,le charme, le : ils sont les habitants habituels qui nous rencontrons toujours pendant nos belles promenades.
Quand j’était petit, “j’ai vécu” dans le bois!!!!
J’ai connu en effet beaucoup de secrets et d’animaux sauvages.
C’est le rêve de beaucoup d’amateurs de nature pouvoir rester dans la forêt toute la nuit, quand les animaux diurnes cherchent un abri pour la nuit, et les animaux nocturnes se procurent la nourriture,
Vivre quelques moments de la vie au grand air nous aide à développer les sens et nous fait apprécier les sons et les parfums.
Au contraire, dans les villes nos sens tendent à s’affaiblir.
Pendant les promenades en montagne on écoute immédiatement surtout le chant des oiseaux: c’est sur ce point que je veux arrêter l’attention.
Dans les oiseaux, beaucoup de sons viennent produits par la syrinx, une structure particulière située entre la tranchée et les bronches: elle vibre comme nos cordes vocales.
Mais il y a beaucoup d’autres sons qui les animaux peuvent émettre avec le bec (comme le tamburin du pic sur le tronc, ou le battre des mandibules de la cicogne), ou avec les ailes (comme les départs imprévu des bécasses).
Les sons produits par nos amis ailés constituent un vrai langage.
Il y a beaucoup de oiseaux, comme par exemple les mésanges, qui ont une dizaine de voix différents!!!!!!!
Tout le monde a écouté le chant mélodieux d’un merle, mais pas tous en connaissent le sens.
Les chants harmonieux, par exemple, des turdidés, aident à maintenir un contact avec la famille, surtout pendant la période de la couvaison et de l’élevage des petits.
Les oiseaux mâles se posent sur un perchoir bien visible pour ne faire pas approcher les pilleurs.
Ils émettent un chant, qui transmet de la sérénité, pour dire à la famille que c’est tout tranquille!!!!
Au contraire, le chant devient un cri d’alerte s’il y a quelques dangers.
Naturellement le ton, la fréquence et la durée indiquent beaucoup de phrases différents intermédiaires: “il y a un danger mais c’est encore loin “, “c’est passé”, …ect….
Les chants les plus beaux il y a pendant la saison de l’amour et de l’élevage des petits, c’est à dire en printemps, et c’est pour ceçi que nous faisons une liaison entre le chant des petits oiseaux et cette saison splendide.
Il y a en outre beaucoup d’autres signaux d’appeau que les adultes usent avec les petits oiseaux: ce sont de sons faibles et pépiements divers qui aident les petits à chercher la nourriture.
Malheureusement la compréhension humaine c’est très loine du tout ceçi…
Les famelles aussi utilisent beaucoup de vacarmes étranges; si les mères viennent surprises par un et si elles comprendent que les petits oiseaux sont en danger, elles font semblant d’être blessées.
Avec cette tromperie elles attirent l’attention, ensuite elles font semblant de boiter et de ne pouvoir pas voler.
Inévitablement, le pillard tombe dans “le piège”: il pense en effet de se trouver devant une proie facile et il tente de la capturer.
Le pillard est surpris quand soudainement le oiseau vol sain et sauf: il ne saura jamais qu’il a été éloigné de l’aire et de petits oiseaux qui étaient sans défense!!!!

Nous ne pouvons pas connaître tous les langages des oiseaux!
Il y a beaucoup de oiseaux qui, toutefois, sont bien connus et ancrés dans les traditions humaines, par exemple les chants du coucou et du rossignol ont inspiré les artistes.
En effet, beaucoup d’oeuvres, de chants et de sonnets sont inspirés à ces créatures splendides.
Pour les hommes qui habitent sur les montaignes ou les collines, le chant du coucou a beaucoup de valeurs importants comme l’arrivée de la printemps ou le voeu d’une longue vie.
Au contraire, le chant par intervalles des migrateurs comme les , les oies et les grues, pendant l’automne indique l’arrivée du mauvais temps.
Aujourd’hui beaucoup d’hommes et de femmes croient que le chant d’un hibou, d’une chouette ou d’une porte de la malchance, au contraire beaucoup d’autres utilisent les miniatures de ces oiseaux comme un porte – bonheur.
Chez nous, le babiller des grives, le chant des fauvettes à tête – noire, des , des moineaux ect. indique le passage du jour à la nuit; le chant des rouges – gorges, des tourterelles, des pics annonce le nouveau jour .
Pendant la nuit, il y a beaucoup d’autres chants.
Nous pouvons écouter le chant du ; c’est un sifflement nasal monotone pas trop fort, le quel vient répété pendant des heures.
Le petit duc c’est le petit hibou le plus petit d’Europe: il a une envergure de 20 cm!!!
Pendant le chant, il remue la tête lentement et c’est impossible repérer son perchoir.
Au printemps, c’est possible écouter en pleine nuit le chant du rossignol, en effet même si ce splendide oiseau est actif seulement au cours de la journée, il préfére chanter quand les autres oiseaux se reposent parce qu’il ne veut pas mêler son chant avec les autres.
Le chant du rossignol c’est magnifique, surtout au coeur de la nuit, mais il y a aussi les chants territoriaux du rouge – gorge, de la grive, du rouge – queue et du très petit roitelet!
Un article ne peut pas donner les émotions qui on prouvent dans le bois, mais si vous voulez partager une journée en harmonie avec le chant des oiseaux et les douces collines de notre terre, écrivez – nous!!!!